La consommation et les usages de l'eau

 

L’eau, en tant que ressource naturelle et principal composant de la Terre, connaît différents phénomènes. Elle est régie par un cycle précis et continuel, qui ne nécessite pas l’intervention de l’Homme. L’eau peut aussi subir un processus de potabilisation. C’est par celui-ci que les Hommes la rendent propre à sa consommation.

Les êtres humains sont donc capables de s’emparer de cette ressource. En effet, ils s’approprient l’eau pour diverses activités. D’une part pour répondre à leurs besoins vitaux, celui de s’hydrater par exemple. Mais pas seulement, Les façons dont l’Homme consomme l’eau sont multiples et quotidiennes.

Eau douce et eau potable

On pourrait croire que les Hommes transforment la totalité de l’eau douce qu’ils prélèvent en eau potable. Ce n’est pas réellement le cas.

Le Ministère de la transition écologique indique que 32 milliards de m3 d’eau douce ont été prélevés en 2017. Sur la totalité de ce prélèvement, seuls 17% ont été destinés à la production d’eau potable.

L’eau, une fois rendue potable, est destinée à être consommée par l’Homme. Mais sa consommation n’est pas la seule finalité de l’eau. Comme le démontre ce graphique, l’eau douce est utilisée dans différents domaines.

Représentation graphique de l'utilisation de l'eau douce prélevée en 2017

La consommation domestique de l’eau potable

L’eau potable est donc issue de l’eau douce prélevée en amont. Elle est ensuite distribuée dans les foyers français. C’est généralement les communes qui sont chargées de cette distribution. Une fois à la disposition des ménages, l’eau potable est consommée de diverses manières.

Représentation graphique du détail de la consommation d'eau potable dans un ménage français

L’eau potable consacrée aux besoins vitaux des Hommes ne représente qu’une mince partie de l’eau consommée. Seulement 7% de la totalité de l’eau potable que consomme un foyer sont réservés à la nourriture et à l’hydratation. L’hygiène, en revanche, demande une quantité d’eau potable plus de 5 fois supérieur à celle nécessaire pour manger et boire. Les bains et les douches sont gourmands en eau. Ils représentent 39% de l’eau potable consommée. La deuxième pièce de la maison à épuiser le plus d’eau potable est celle des toilettes. Ce n’est en effet pas moins de 30% de l’ensemble de l’eau potable accessible à un ménage qui est dépensée par les chasses d’eau.

Illustration de la consommation en litre d'eau de différents points d'eau d'un ménage

La consommation domestique de l’eau potable est facilitée par les diverses arrivées d’eau d’un habitat. C’est ainsi que l’on peut retrouver plusieurs robinets dans une maison. Ou encore des appareils électroménagers tels que les lave-linges ou les lave-vaisselles.

En termes de litres, la consommation d’eau potable varie selon les points d’eau. Par exemple, il faut compter 60 à 80 litres d’eau pour une douche. La consommation d’eau pour un bain peut atteindre les 200 litres. 35 à 60 litres sont nécessaires pour une machine à laver. Une chasse d’eau quant à elle dépense entre 3 et 9 litres.

Il est pertinent de se poser la question de la réelle nécessité de l’eau potable pour certaines tâches domestiques. C’est en soulevant le fait qu’il n’est en rien utile que l’eau des chasses d’eau soit potable que WaterCollect a imaginé sa solution.

L’eau : ses autres usages

Comme dit précédemment, l’eau douce est omniprésente dans nos sociétés. Elle n’est pas exclusivement destinée à la production d’eau potable.

Illustration de l'omniprésence de l'eau dans nos sociétés
Illustration de la présence de l’eau dans les sociétés © Agence française pour la biodiversité / Réalisation Matthieu Nivesse (d'après OIEau), 2018

L’agriculture est un domaine qui demande beaucoup d’eau. Selon le site Planetoscope, l’agriculture française consomme plus de 100 m3 d’eau par seconde en été. L’importance de cette quantité s’explique par les tâches réalisées avec l’eau. L’arrosage des cultures, soit par irrigation gravitaire soit par irrigation par aspersion. L’abreuvage des animaux. Le site Web Agri estime d’ailleurs qu’une vache consomme entre 40 et 120 litres par jour. L’eau peut également servir pour nettoyer les locaux.

Cette ressource est aussi utilisée dans l’industrie. Elle permet le lavage et l’évacuation des déchets, ou encore le refroidissement des machines. Cette dernière peut également être utile dans certains processus de production.

Illustration de l’eau dans le secteur industriel © Agence française pour la biodiversité / Réalisation Matthieu Nivesse (d'après OIEau), 2018

Le secteur de l’énergie requiert lui aussi la présence de l’eau. Elle est d’ailleurs indispensable pour la production d’un grand nombre des énergies. On la retrouve logiquement dans les barrages, ou pour refroidir les centrales (thermiques ou nucléaires). Pour exemple, en 2014, la production d’électricité aurait demandé le prélèvement de 342 milliards de m3, selon le site Planète Énergies.

L’usage énergétique de l’eau possède toutefois une caractéristique. Si elle est prélevée pour la production de certaines énergies, l’eau finit en partie par retrouver son milieu naturel.